3) Extensomètre et fissuromètre

     Certains volcans ont sur leur flan des fissures. Lorsqu'un volcan gonfle de nouvelles fissures peuvent apparaitre et les fissures préexistantes peuvent aussi s'ouvrir ou se refermer. On fixe une barre de silice terminée par une ferrite sur l'une des parois de la fissure. Lors d'un mouvement, cette ferrite se déplace dans des bobines montées à l'extrémité d'une autre tige en silice fixée sur la paroi opposée. L'appareil peut mesurer des variations aussi minuscules qu'un milliardième de mètre.
     Un extensomètre est utilisé sur les petites fissures et un fissuromètre est utilisé sur des fissures bien plus grandes.







   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :